Non, rien n’a changé… Les sapiens toujours, pires que des animaux

Mais comme c’est « dur » de se sentir confinée, agréablement toute « seule » in the Jungle. Rien n’a quotidiennement changé pour, Linda qui déteste blablatter où se gaver de consommation boulimique entre faux, culs… Déjà loin le bon vieux temps où les citoyens prenaient là ferme, résolution mensongère de se serrer les coudes « mais » à distance entre altruistes de coronavirus qui ne gambergent qu’à vos amnésies de prozacs. Pourquoi, pas enfiler des burkinis transparents à la vlaamse kust. Revêtez coraniquement vos masques qui ne servent « scientifiquement » à « rien » entre cobayes, congolais addicts de chloroquine selon l’OMS.

Applaudissez mollement les infirmières contaminées dans la grande bataille chimique, Finale contre le minuscule microbe à l’Armageddon. Pourquoi pas regretter Saddam, Hussein. Dénombrez, catastrophiquement le nombre croissant des morts au front et quoi d’Autre. Haïssez sans conviction, Maggie « mais » en scrutant les narines de la svelte et séduisante ministre de la santé… Huez le grand élu anté, christique Donald. Mais en répétant toutes les conneries mentalement, obsolètes de Trump. Non ne changez consciemment jamais, rien à vos lamentations pathétiques entre pauvres « victimes » d’Alzheimer.

Priez hypocritement pour, Bojo que vous détestez cordialement dans le royaume mentalement, désuni. Sissi en applaudissant des papes, schizos qui supplient de vous guérir dans Notre, Eglise vide sans aucune efficacité… Vive l’acquittement du porc, Pell. Nos statues ne causent heureusement jamais de vos mensonges sans jamais « rien » résoudre à vos conneries idolâtres comme promis A, Sa Fin des temps. Pourquoi pas, mais encore méditer entre charlatans qui ne captent jamais simplement, Là source Solaire universelle de Linda. Non, rien n’a changé… Nous détestons les arnaqueurs qui refusent de comprendre Le, Jugement.

Mais c’est « rien » de croire les débines du pensionné Dalaï, Lama qui prétend chercher Une, Nana sexy sans jamais relooker Linda. Maîtreya vous souhaite encore bonne, Merde. Business as usual, Sissi. Le premier ministre, rosbeef risque encore de se faire « distraitement » promouvoir du flop des vieux, connards en trépassant dans le panthéon des trop, vieux glorieux connards. Encensez les débines, mentales du pauvre roitelet, Flippo qui cherche encore des « bonnes idées » pour éviter de discréditer vos couronnes de pacotilles avec la gentille, Mathilde.

Les bourgeois c’est comme les cochons oui, mais non peut-Être. Miche is dead, quoi. Pleurnichez aussi la mort du génialissime visionnaire Philippe, Bodson. Sauvez les meubles des banquiers, Mais en vous foutant de l’avenir de vos jeunes qui peuvent payer vos profits « mais » de dettes jusqu’à la probable pension. Combien doivent, encore vos spermatozoïdes jusqu’à Là, Fin des générations de menteurs. Notre, Dame androgyne Solaire. Sissi qui porte, Sa propre innocence enfantine répète que. Nous sommes contents de ne jamais avoir fait de mouflets entre vieux, connards obstinément « irresponsables » et quoi d’Autre.

Ne sortez jamais de vos bulles égocentriques face A, Linda. Tout, Le monde est con « mais » appelle les cons sur la place publique cybernétique personne ne répond. C’est pas moi c’est l’autre, crétin quoi. Ne croyez surtout jamais à l’Amour, Responsable. Mais 7 tellement effrayant de faire plaisir à Là, Reine androgyne de l’univers qui ne soigne énergétiquement « rien » à vos débines éhontées en vous menaçant plutôt volontiers de l’Enfer. Ne likez et ne partagez jamais, rien. Merci encore, Yves de juger vos vaniteuses incohérences sans jamais « traduire » Le, Français.

Là petite, Fille du Soleil, Maya préfère bouquiner pendant que, Lui qui juge climatiquement de vos conneries assèche vos sources sans aucune goutte de pluie depuis le vendredi 13/3. Mais comme c’est « triste » de gambader dans la prairie sans flamoutches linguistiquement, diviser. Bleu, Le ciel… 1 Plume, Miroir universelle Solaire. Sissi relis significativement, Le mythe de l’éternel retour du br… intello Mircea, Eliade qui reproche aux juifs de fantasmer « réussir » à liquider. Jésus sans jamais reconnaître, Une résurrection Messianique. Enoch dans ta diabolique gueule apocryphe, François qui complote obsessionnellement avec le méchant Benoît.

Soupçonnez, Judas « mais » sans jamais remarquer à qui « profitent » vos crimes depuis 2 millénaires. Cold case, quoi. Marie, Madeleine a « raison » de traiter Simon, Pierre de jaloux depuis le chant du coq. Vos civilisations construisent arché, typiquement vos villes et villages selon, Notre modèle Céleste. Sissi en imitant rituellement, Nos gestes Sacrés. La petiote, Greta voyage sans doute dans le temps mentalement, obsolète sans jamais retourner à l’école de crainte d’infecter ses vieux, connards. Waterloo se trouve, mais à Braine. Le chanoine, Manu peut encore chercher, Naya là grande Sorcière sans « rien » trouver à Rochefort.

Linda bronze parfois devant la caverne du trou Nou, Maulin. Plutôt sympathique d’écouter « incognito » les gargouillis de là Lhomme en humant les fleurs envoûtantes entre buissons, printaniers. La sévère, Maîtresse préfère ne pas « risquer » de paumer ses charmants cerbères dans de sombres galeries spéléologiques. Pourquoi pas remonter « distraitement » par la jolie chapelle de Lorette sans passer par le giga, centre commercial de Lourdes. Nique encore Thomas, Dutronc. 25 millions de nouveaux, connards « risquent » de perdre la pension dans le secteur planétaire sans capter Là, Patronne androgyne des aéronautes.

Une grande, Déesse aux 999 noms vous souhaite « mais » encore bonne Merde. C’est pas demain la veille que nouveaux, connards feront librement la teuf… Cacher, vous entre voisins pour vous gaver de barbecues sans jamais obéir A, Notre dictature impériale Solaire. Pétasse adore déguster des salades, magiques de « mauvaises » herbes gratuites… Mais comme c’est cruel de demander à la petiote, Bernadette de bouffer des plantules entre cochons et quoi d’Autre. Linda qui crèche au pied du vieux château comtal, Sissi répète plutôt s’inquiéter pour vos gosses confinés sectairement avec des « parents » pédophiles poing barre.

Là trinité du Singe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s